Ce qui les rend heureux... | Happython

Rechercher un témoignage

Pour retrouver les messages heureux de 1998 à aujourd'hui, ceux avec le mot "chat", "enfant" et "carpaccio", ceux de votre ville, ceux de Victor, de Jocelyne ou de Babouchka, ceux des plus de 90 ans, ceux d'Afrique ou d'Asie, bref pour rechercher les moments heureux du monde entier et de tout le monde à toutes les époques, c'est ici !

Ce qui les rend, ou les a rendu, heureux(se) ?

La naissance de mes enfants… Ce sont de vrais réels moments de bonheur de ma vie !

Marie-Andrée , 47 ans, Fleury-Merogis (France)

Ce qui m'a rendue heureuse, aujourd'hui, c’est d’avoir partagé un repas et quelques heures avec ma Maman de 80 ans... Tout laisser pour partager ce moment en paix, sans courir, en prenant le temps...

Marie-Andrée , 49 ans, Rainville (France)

Me rendre au travail en "bécane", et être super bien accueillie au travail par mes agents... mes collaborateurs... mes collègues.

Marie-Andrée , 56 ans, Pulnoy (FRANCE)

Une belle orange avec des feuilles...c'est ce que j'avais demandé à mon Papa qui allait au Portugal et qui n'avait demandé ce que je voulais qu'il me ramène et qu'il m'a ramenée.

Marie-Andrée , 45 ans, Vittel (France)

Le parfum d'une maison propre !

Marie-Andrée , 45 ans, Vittel (France)

M'asseoir à côté d'une personne âgée et prendre de ses nouvelles , simplement, sereinement...

Marie-Andrée , 56 ans, Pulnoy (FRANCE)

La naissance de mes deux fils m'a rendue très heureuse.

Marie-Andrée , 72 ans, Helette (France)

Ce qui me rend heureuse, c'est de partager les mêmes valeurs que mon mari et cheminer dans une même direction.

Marie-Andrée , 72 ans, Helette (France)

Ce qui me rend heureuse, c'est marcher sur les chemins de Compostelle pendant 33 jours.

Marie-Andrée , 72 ans, Helette (France)

J'ai vécu, très récemment, une relation qui m'a permis de comprendre qui j'étais au fond de moi-même et pas forcément la personne que j'apparais aux yeux des autres. Cette découverte va me permettre de trouver la vraie paix et une sérénité permanente. Merci pour ces heures intenses et si riches.

Marie-Andrée , 72 ans, Bayonne (France)
Je
témoigne