Ce qui les rend heureux... | Happython

Rechercher un témoignage

Pour retrouver les messages heureux de 1998 à aujourd'hui, ceux avec le mot "chat", "enfant" et "carpaccio", ceux de votre ville, ceux de Victor, de Jocelyne ou de Babouchka, ceux des plus de 90 ans, ceux d'Afrique ou d'Asie, bref pour rechercher les moments heureux du monde entier et de tout le monde à toutes les époques, c'est ici !

Ce qui les rend, ou les a rendu, heureux(se) ?

Ce qui me rend heureux, c'est de regarder ma copine dormir au petit matin et la voir sereine, belle, magnifique,...

Régis , 25 ans, Belfort (France)

Ce qui me rend heureux, c'est la journée d'une de mes filles. Un élan d'amour dans ma petite famille.

Régis , 42 ans, Caromb (France)

Avoir vu des gens rire, délirer, s'amuser à une soirée que j'avais organisée avec des amis, sentiment de déconcertage et pleurage de joie... Moment de bonheur.

Régis , 26 ans, Nantes (France)

Pour moi, le bonheur, ce n'est pas compliqué. C'est un rire, un sourire, une larme... Le vendredi, il prend la forme de cartes et de bons copains. Et aussi d'une boisson au goût terrible. C'est simple, non. Les autres jours, il apparaît sous la forme d'un délire, d'un mot, un regard... Le sport en fait aussi partie (c'est bête mais c'est comme ça !!!). Un bon résultat et puis ça va !!!

Régis , 19 ans, Toulouse (France)

Le sourire de ma fille me rend heureux.

Régis , 34 ans, Noisy-le-Grand (France)

Ce qui me rend heureux, le tournoi de handball vétéran de Void-Vacon avec mon frère et tous ses anciens copains.

Régis , 27 ans, Reims (France)

17h le vendredi !

Régis , 35 ans, Montbeliard (France)

Mon bonheur est facile mais l'inverse est aussi vrai. C'est simple de faire cafarder... Lire, découvrir, écrire, délire, courir, rire : la joie se termine par ir, non ? Donc, parfois elle doit finir. Mais ensuite, on la savoure plus. Il manque encore un détail à mon big bonheur. Dès que je le trouve, je vous le dis, promis !!! De toute façon, la vie, C'est Que Du Bonheur !!!

Régis , 19 ans, Toulouse (France)

La première fois que j'avais trouvé des cèpes en forêt.

Régis , 34 ans, Noisy-le-Grand (France)

Ce qui me rend heureux, c'est de revoir toute la série des Angélique.

Régis , 32 ans, Paris (France)

Pour moi, le bonheur vient facilement. Mais l'inverse est aussi vrai : c'est simple que j'ai le câfard. Mais la vie, C'est Que Du Bonheur. C'est rire, lire, sourire, courir, délire. C'est clair, le bonheur termine en ir... et donc il doit bien finir. Mais après, on savoure plus… Encore un détail me manque pour connaître le vrai bonheur. Dès que je l'ai trouvé, je vous le dis, promis !!!

Régis , 19 ans, Toulouse (France)

Mon bonheur est facile mais l'inverse est aussi vrai. C'est simple de faire cafarder... Lire, découvrir, écrire, délire, courir, rire : la joie se termine par ir, non ? Donc, parfois elle doit finir. Mais ensuite, on la savoure plus. Il manque encore un détail à mon big bonheur. Dès que je le trouve, je vous le dis, promis !!! De toute façon, la vie, C'est Que Du Bonheur !!!

Régis , 19 ans, Toulouse (France)

Les enfants avec les animaux, ça me rend heureux de les voir heureux.

Régis , 34 ans, Noisy-Le-Grand (France)

Voir mon fils à la ferme, parmi les vaches.

Régis , 34 ans, Noisy-Le-Grand (France)

Un délire avec JR, mon brother (10 ans, Nailloux). Une après-midi, un soir, sans personne d'autre pour déconner.

Régis , 19 ans, Toulouse (France)

Pour moi, le bonheur vient facilement. Mais l'inverse est aussi vrai : c'est simple que j'ai le câfard. Mais la vie, C'est Que Du Bonheur. C'est rire, lire, sourire, courir, délire. C'est clair, le bonheur termine en ir... et donc il doit bien finir. Mais après, on savoure plus… Encore un détail me manque pour connaître le vrai bonheur. Dès que je l'ai trouvé, je vous le dis, promis !!!

Régis , 19 ans, Toulouse (France)

J’aime bien courir. A la fin des courses, je me sens heureux, j’ai vidé pas mal de choses. Le fait d’avoir fait un effort, d’avoir atteint un objectif, d’être allé un peu plus loin, c’est une satisfaction qui me rend heureux. C’est aussi grâce au contexte, le bord de mer, le matin ou le soir. Il fait bon, un grand espace devant soi, l’aspect reposant, les lumières, partager ça avec d’autres joggers, même s’il n’y a qu’un salut ! Un signe de reconnaissance dans l’effort, dans l’activité. Les bruits de la mer, la circulation, les gens qui crient, qui jouent, le mouvement ambiant, ne pas se sentir seul.

Régis , 46 ans, Vence (France)

Ce qui m'a rendu heureux, c'est quand j'ai vu mon fils naître.

Régis , 44 ans, Lyon (France)

Ce qui me rend heureux : l'amour, la tendresse, la communication, le respect, la tolérance, l'émerveillement.

Régis , 47 ans, Saint-Laurent-de-Carnols (France)

Ce qui me rend heureux, c'est de rendre les gens heureux !!!

Régis , 26 ans, Seclin (France)

Faire du vélo.

Régis , 59 ans, Cuffies (France)

Ce qui me rend heureux, c'est dans mon travail (coaching)l'instant où une personne ou un groupe bascule du problème à la solution, de la sensation d'être coincé à l'action. Cet instant lumineux !!

Régis , 42 ans, Caromb (France)

Le jour où j’ai trouvé l’amour...

Régis , 38 ans, Marseille (France)
Je
témoigne